les yeux clos

Abstract Composition,1932 by Bram Van Velde “Il n’y a pas de peinture, il n’y a que des tableaux. Ceux-ci, n’étant pas des saucisses, ne sont ni bons ni mauvais. Tout ce qu’on peut en dire, c’est qu’ils traduisent, avec plus ou moins de pertes, d’absurdes et mystérieuses poussées vers l’image, qu’ils sont plus ou moins adéquats vis-à-vis d’obscures pressions internes. Quant à décider vous-même du degré d’adéquation, il n’en est pas question, puisque vous n’êtes pas dans la peau du tendu. Lui-même n’en sait rien la plupart du temps.” S. Beckett, Le monde et le pantalon (à propos de Bram Van Velde)

Abstract Composition,1932
by Bram Van Velde

Il n’y a pas de peinture, il n’y a que des tableaux. Ceux-ci, n’étant pas des saucisses, ne sont ni bons ni mauvais. Tout ce qu’on peut en dire, c’est qu’ils traduisent, avec plus ou moins de pertes, d’absurdes et mystérieuses poussées vers l’image, qu’ils sont plus ou moins adéquats vis-à-vis d’obscures pressions internes. Quant à décider vous-même du degré d’adéquation, il n’en est pas question, puisque vous n’êtes pas dans la peau du tendu. Lui-même n’en sait rien la plupart du temps.”

S. Beckett, Le monde et le pantalon (à propos de Bram Van Velde)

comments powered by Disqus

Notes

  1. dianavanwijk a reblogué ce billet depuis babylonbabys
  2. idiotexte a reblogué ce billet depuis babylonbabys
  3. carpancchaisat a reblogué ce billet depuis babylonbabys
  4. l-art-peut-ressusciter-la-vie a reblogué ce billet depuis babylonbabys et a ajouté :
    Grâce à toi Bram Van Velde
  5. babylonbabys a publié ce billet